Tout ce que la création d’un blog peut vous rapporter

Si vous vous intéressez un peu au marketing Internet et que vous parcourez régulièrement des blogs liés à cette thématique, vous enviez peut-être ceux qui vous disent gagner des revenus mensuels à 5 ou 6 chiffres grâce à leurs activités en ligne. Cela dit, l’argent en masse est-il réellement le bienfait le plus important à tirer de la monétisation d’un blog, surtout si celui-ci est axé sur l’une de vos passions?

Imaginez un instant que vous ayez passé des heures et des heures à créer un blog, à mettre en place une stratégie commerciale pour en dégager quelques bénéfices, minimes ou substantiels, en y proposant vos propres produits ou en pratiquant l’affiliation par exemple, et que, par le plus grand des hasards – forcément, mais tout de même à condition d’acheter un billet – vous vous retrouvez gagnant de la super cagnotte de la Française des Jeux, avec un pactole qui vous mette à l’abri du besoin pour de nombreuses années.

Vous arrêterez-vous tout net de bloguer sur votre passion comme vous le faisiez avant de devenir riche comme Crésus? Laisserez-vous à l’abandon l’oeuvre qui vous aurez mis des semaines ou des mois à rendre fructueuse? Même si vous pensez dans les premiers temps vous offrir une belle voiture, une belle maison, et des vacances de rêve, vous reviendrez très vite dans la vie réelle, certes exempte de travail au sens alimentaire du terme puisque votre gain vous en dispensera pour le restant de vos jours, mais il vous faudra meubler vos journées d’une occupation qui vous permette de vous épanouir.

Vous voyez où je veux en venir? Cette occupation, vous l’avez déjà à portée de main : c’est celle que vous avez créée bien avant d’être l’heureux gagnant du Loto. Cette activité que vous allez poursuivre de toute façon car c’est véritablement elle qui vous procure bonheur, bien-être, et d’autres vertus que nous allons justement aborder dans cet article.

En revanche, sachez que si vous réussissez dans l’aventure du blogging, vous n’aurez pas besoin de gagner le gros lot de la loterie car votre blog vous permettra, en plus d’autres avantages, de gagner aussi de l’argent. Vos gains seront certes bien moins pharamineux que ceux du Loto ou de l’Euromillions, mais aussi beaucoup moins aléatoires.

L’argent ne doit donc pas être la seule finalité de la création de votre blog mais faire partie d’un tout qui contiendra à terme tous les éléments de votre réussite. Etudions-les donc maintenant un à un.

1. La liberté financière

Le statut de blogueur professionnel vous permettra d’accéder à des libertés de plusieurs ordres car il a cet avantage incommensurable de vous rendre libre de tout ce que vous faîtes et nous allons voir dans les lignes qui suivent toutes les libertés qui vous seront accordées si vous parvenez à acquérir suffisamment de notoriété avec votre blog.

La première d’entre elles est évidemment la liberté financière, celle à laquelle tout le monde aspire, pour peu que l’environnement professionnel dans lequel on évolue soit ressenti comme une contrainte. Avec une activité indépendante, basée sur une de vos passions, fini les fins de mois difficiles, les factures imprévues qui grèvent le budget, la crainte de ne pas se voir renouveler son contrat de travail si l’on est en situation précaire, les difficultés de recherche d’emploi si l’on a perdu le sien et que l’on se retrouve au chômage, d’autant plus si c’est à un âge avancé, et j’en passe.

Après ce que j’ai dit en introduction, vous allez sans doute vous demander si je ne suis pas tombé sur la tête. Je vous bassinne en long et en large qu’il faut éviter de vous concentrer seulement sur l’argent à la création d’un blog, et maintenant, je suis en train de vous dire que la première vertu de ce dernier est justement de vous permettre d’accéder à la liberté financière, ce qui, traduit en langage plus courant signifie peu ou prou gagner de l’argent pour ne plus avoir besoin de travailler.

Précisons donc les choses. Le fait de vouloir gagner dès le début de l’argent à tout prix présente les inconvénients majeurs et rédhibitoires suivants :

  • vos lecteurs ne sont pas dupes et s’en apercevront très vite, ce qui leur fera sans doute tourner le dos à votre blog ;
  • comme les rentrées d’argent grâce à un blog n’arrivent qu’après de longues périodes d’efforts et d’apprentissage, vous allez vous stresser en ne voyant rien venir malgré le travail parfois titanesque déjà accompli ;
  • le stress lié à l’argent étant fortement négatif pour la productivité et la créativité, vous allez forcément devenir moins intéressant dans l’écriture de vos articles et tôt ou tard, vous abandonnerez votre projet, faute d’audience.

Par contre, si vous laissez l’aspect pécuniaire complètement à l’écart au moment de la mise en ligne de votre site et vous concentrez à donner le meilleur de votre expertise à vos premiers lecteurs, ceux-ci auront le désir de poursuivre l’aventure avec vous et vous accorderont peu à peu leur confiance.

Cela ne veut toutefois pas dire qu’il faille oublier et occulter totalement l’objectif de faire des gains avec votre blog. Vous devez même d’ailleurs y penser dès le départ. Mais vos visiteurs ne doivent pas s’en rendre compte, même si les plus perspicaces s’en douteront.

Lorsque vous exercez un emploi salarié, vous échangez votre temps contre une rétribution financière en fin de mois. Que vous soyez employé du service public ou d’une entreprise privée, le salaire que vous obtenez chaque mois est souvent immuable. Vous êtes rémunéré pour la mission qu’on vous a assignée dans votre contrat de travail et vous ne pouvez raisonnablement espérer gagner beaucoup plus que ce que votre patron, ou l’organisme qui vous emploie, a décidé de vous offrir.

Bien entendu, vous obtiendrez au fil des années quelques augmentations ponctuelles et passagères au hasard de certaines promotions programmées mais en aucun cas, vous ne verrez votre salaire doubler ou tripler du jour au lendemain. Même si vous travaillez dans un secteur très concurrentiel, l’expansion de l’entreprise pour laquelle vous oeuvrez profitera surtout à ses dirigeants et, selon son envergure, à ses actionnaires, à moins d’y avoir un poste au sommet de son organigramme.

Si vous vous lancez dans l’aventure de l’entrepreneuriat en ligne, il est évident que la prospérité ne se fera pas non plus en un jour, ni même en quelques semaines. Cela dit, tout le travail que vous allez fournir pour le lancement de votre business vous rapportera de l’argent de manière pérenne un jour ou l’autre presque sans que vous n’ayez à vous en préoccuper par la suite, à condition d’utiliser les bonnes méthodes.

Dans ce cas, une fois que votre blog commencera à vous rapporter vos premiers bénéfices, c’est-à-dire quand il aura atteint suffisamment de notoriété pour que vos visiteurs vous fassent confiance et soient prêts à payer vos produits, vous allez gagner de l’argent sans n’avoir plus rien à faire. Ce sont vos créations qui feront votre chiffre d’affaires et non plus votre temps.

Prenons un exemple concret. Vous créez une formation de plusieurs vidéos dans la thématique de votre blog que vous affichez à 97€. Je prends l’exemple d’une formation vidéo, mais cela peut être aussi un simple e-book dans lequel vous développez de l’information de qualité relative à un problème pour lequel vos lecteurs souhaitent une solution rapide et efficace.

Vous allez peut-être passer 20 ou 30 heures à créer ce produit. Peu importe la quantité de temps que cela vous prendra puisqu’il s’agit d’une de vos passions. Le travail que vous y consacrez n’est pas réellement un travail mais un plaisir et en plus, cela vous permet de vous perfectionner dans votre domaine.

Une fois votre ouvrage achevé, que votre stratégie de communication et de vente autour de ce produit est finalisée, cela ne vous demandera plus de temps supplémentaire. Si vous en vendez 10 exemplaires et que vous y avez passé 30 heures, votre rémunération horaire sera déjà de l’ordre de 32 €, mais chaque nouvelle vente augmentera cette rétribution sans que cela ne vous coûte quoique ce soit de plus.

Si vous en vendez 100, votre gain est forcément multiplié par 10 pour le même travail. Pour parvenir à décupler vos ventes, il faudra simplement – cela ne signifie pas que ce soit simple pour autant – étudier et affiner votre technique de marketing pour faire connaître votre produit. Cela fera l’objet d’un autre article ultérieurement.

La réussite d’un blogueur professionnel s’apparente en quelque sorte à celle d’un écrivain. Pour un auteur littéraire, les gains sont liés à la diffusion de son livre mais chaque vente lui rapporte sans qu’il ait à fournir de supplément de travail, alors qu’un salarié doit chaque jour renouveler ses efforts, tout comme d’ailleurs un prestataire de services ou un artisan.

Et l’on retrouve dans ce cas à nouveau le modèle d’échange de temps contre argent. Un réparateur automobile par exemple facture ses prestations au temps passé sur les véhicules dont il a la charge. S’il travaille 100 heures, il sera payé pour 100 heures et pas une de plus. Je pense que vous saisissez maintenant l’importance de créer un blog et d’y proposer, une fois que celui-ci aura acquis une audience respectable et fidèle, vos propres produits.

Lorsque vous aurez atteint cette liberté financière si précieuse et convoitée, d’autres libertés tout aussi savoureuses vous seront alors permises. Je m’y étalerai beaucoup moins longuement car elles découlent directement de celle que nous venons d’étudier sous toutes ses facettes.

2 . La liberté géographique

Pour faire fructifier un blog, ou même plus généralement une activité sur Internet, comme une boutique e-commerce par exemple, il suffit de posséder un ordinateur et de disposer d’une connexion Internet. Ce qui signifie que vous pouvez travailler de n’importe où pour peu que vous disposiez des deux outils mentionnés ci-dessus.

Certains blogueurs pro passent d’ailleurs un mois dans un pays, puis un mois dans un autre, puis encore un autre mois dans un autre, et continuent à faire prospérer leurs affaires en ligne tout en voyageant. Avec le blogging, il n’est donc plus nécessaire de se rendre chaque jour sur son lieu de travail, ce qui est fort appréciable surtout à notre époque où l’on passe de plus en plus de temps dans les transports.

Vivre de son blog permet de travailler de chez soi ou en vacances.

3. La liberté temporelle

Tout salarié est soumis à des horaires de travail, plus ou moins stricts, et n’est donc pas propriétaire de son temps. Sa journée d’activité lui est imposée par sa hiérarchie et il peut difficilement y déroger. Le télétravail commence timidement à émerger mais il n’est pas encore très répandu, surtout en France.

En vivant de vos activités en ligne, vous êtes parfaitement maître de votre emploi du temps. Vous organisez votre journée comme bon vous semble. Cela dit, pour que vos affaires soient florissantes, il faudra tout de même vous astreindre à une certaine discipline – ceci est un autre sujet – mais l’avantage indéniable est que vous en avez vous seul le pouvoir d’en décider.

4. La liberté du choix de vie professionnelle

Si votre poste actuel ne vous permet plus de vous épanouir, la création d’un blog sur un secteur de marché porteur ou une niche concurrentielle vous offre la possibilité de vivre de votre passion et de choisir la manière de traîter vos articles sans qu’elle vous soit imposée par un supérieur.

Comme je l’ai déjà souligné auparavant, travailler dans un domaine qui vous passionne s’apparente bien plus à un loisir qu’à un véritable labeur. Pourquoi, à votre avis, dans certains métiers, comme celui d’acteur, de chanteur ou encore d’animateur de télévision, certaines personnes ne prennent leur retraite qu’à un âge très avancé, voire même jamais avant leur mort? Tout simplement parce qu’elles sont passionnées par ce qu’elles font et qu’elles peuvent profiter des bienfaits de la retraite tout en continuant à exercer leur métier.

Pour résumer, la création d’une entreprise en ligne, si vous la mettez sur pied en utilisant les bonnes méthodes, vous donnera droit à tous les choix et toutes les libertés possibles : le choix de travailler tel jour si vous avez de l’énergie à revendre et ne rien faire le lendemain pour passer une journée dans un parc d’attraction avec votre famille, la liberté de passer l’hiver au soleil sur une île du Pacifique et de continuer à faire prospérer vos affaires de la même façon que dans le bureau de votre appartement, le choix de lire vos e-mails entre 11h le soir et une heure du matin et d’y répondre entre une et deux heures, et caetera, et caetera.

Vous n’avez même pas à avoir une préférence pour l’une ou l’autre des libertés décrites dans cet article puisqu’elles vous seront livrées toutes ensemble. Il vous appartiendra simplement de profiter de celle(s) qui vous procure(nt) le plus de bien-être.

Justement, n’hésitez pas à me dire en commentaire à laquelle de ces libertés vous aspirez le plus. Et voyez-vous d’autres intérêts à vivre de sa propre activité en ligne? A très bientôt pour un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *